Comment remplir un carré de potager en permaculture ?

Sommaire

La permaculture connaît un succès considérable aujourd’hui. Pourquoi ? Parce qu’elle offre une manière aussi originale qu’efficace pour imaginer des plantations hors du sol. Il ne s’agit pas de se passer de terre, loin s’en faut, puisque c’est elle qui fournit aux plantes ce dont elles ont besoin pour pousser. Il s’agit simplement de pouvoir créer son propre carré de terre, où que l’on habite, même si c’est au dixième étage d’un immeuble d’habitation. Une fois que l’on a constitué son carré de terre, on peut commencer à penser à ce que l’on va cultiver dedans. Or en matière de permaculture, il n’y a de limites que celles du climat et de la saison, c’est-à-dire que l’on dispose d’une grande liberté d’action.  La première chose à faire, c’est de remplir carré potager permaculture de la bonne façon.

remplir carré potager permaculture

Bien remplir carré potager permaculture : comment procéder ?

Il faut bien comprendre qu’un carré potager de permaculture, c’est avant tout un espace dans lequel la vie va être amenée à se développer de différentes façons, de la même manière que n’importe où dans la nature. Ainsi la terre va, au fil du temps, permettre à toute une population, animale comme végétale, de proliférer. C’est pourquoi il convient de bien préparer son carré potager avec même de penser à cultiver quoi que ce soit. L’un des premiers conseils que l’on donne, pour ce qui est de remplir carré potager permaculture, c’est de placer en premier lieu du bois qui est en train de se décomposer. Attention car toutes les essences ne sont pas recommandées. On évitera donc les conifères, le noyer et le cèdre, mais tous les autres feront l’affaire. Il vaut mieux choisir de grosses bûches, parce qu’elles mettront plus de temps à se décomposer entièrement et, pour les espaces qui resteraient vides autour d’elles, on peut les combler avec de la sciure, des morceaux de bois plus fins ou encore de petites branches.

La méthode “lasagne” pour emplir carré potager permaculture

La deuxième couche devra être faite de matières organiques comme les fanes de légumes ou des feuilles mortes, parce que celles-ci sont particulièrement riches en cellulose, comme l’est d’ailleurs aussi le foin. Par-dessus, placez une couche faite de terre et de compost ou, à défaut, de fumier – on en trouve dans les jardineries . En clair il convient là d’ajouter une couche d’engrais entièrement naturel au moment de remplir carré potager permaculture. Pour finir, il faut une couche protectrice, faite de matières humides, qui peut être un paillage réalisé avec des feuilles mortes ou encore des orties. Grâce à cela, les couches plus basses seront préservées et la nature pourra faire son travail, entre d’un côté la décomposition des matières végétales et de l’autre le développement des petits organismes animaux, comme les vers, qui vont enrichir la terre à leur manière. On appelle cette méthode « le carré potager en lasagne » car, comme pour cette spécialité culinaire italienne, il convient de placer des couches les unes par-dessus les autres.

A propos de l'auteur
Picture of Darild

Darild

Je partage des astuces et des conseils autour de l'univers du jardin et de la nature.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *